L’Otaku tueur

Tsutomu Miyazaki

Naissance : 21/08/1962 – Décès : 17/06/2008

Nationalité : Japon

Profession

Employé dans une société de développement photographique.

Infractions et Crimes

Assassinats, viols.

Mode Opératoire

Entre 1988 et 1989, il tuera 4 petites filles âgées entre 4 et 7 ans. Puis, il avait des rapports sexuels avec les cadavres de ses victimes, les conservait un certain temps, dormant avec les petites filles sans vie. Pour deux d’entre elles, il a, après le meurtre et le viol, bu le sang et mangé les mains et les pieds de ses victime. Il a parfois filmé ses crimes. Tsutomu Miyazaki a envoyé des lettres aux familles des victimes exposant ses atrocités dans les détails. Il a même envoyé les restes humains de l’une des fillettes aux parents de celle-ci. Considéré comme un asocial qui reste la plupart de son temps enfermé dans sa chambre à lire ou regarder des mangas, il se fera appelé l’Okatu, nom désignant ce phénomène.

Victimes

4

Peine

Condamné à mort en avril 1997, sa peine a été confirmée en appel par la Haute Cour de Tokyo en juin 2001, puis par la Cour suprême du Japon en 2006. Il sera exécuté par pendaison le 17 juin 2008.