Martin Bormann

Naissance : 22/05/2019 – Décès : 02/05/1945

Nationalité : Allemagne

Profession

Dignitaire nazi. Secrétaire particulier d'Hitler.

Infractions et Crimes

Crimes de guerre - Crime contre l'humanité

Mode Opératoire

Martin Borman rejoint le parti Nazi en 1927, après avoir purgé une prison pour un meurtre politique. Il est nommé officier de presse régional de la province de Thuringe. En 1933 il accède au grade de Reichsleiter, le second grade plus élevé du parti nazi derrière celui du Furher. La même année il devient secrétaire particulier de Rudolf Hess. Lorsque celui-ci est capturé en Angleterre durant la guerre, Bormann devient chef de la chancellerie du Reich et secrétaire d'Hitler. Il est un des fervents partisans de la persécution des catholiques, et de tous les opposants politiques de manière générale. A la fin de la guerre il fuit le Bunker de Furher après son suicide. A ce point seuls quelques témoignages permettent d'établir la fin de Bormann. Axmann, officier SS, affirme avoir vu le cadavre de Bormann bien qu'il ne fut jamais retrouvé. C'est seulement en 1972 qu'une expertise sur un cadavre permis d'identifier Bormann (grâce à la dentition) expertise confirmée en 1998. Pourtant certaines controverses subsistent sur la mort de Bormann, et certains témoins affirment avoir vu Bormann au Paraguay ou en Bolivie. Le plus célèbre de ces témoignages est celui de Paul van Aerschot, le collaborateur belge. C'est ce flou autour de la mort de Bormann qui avait poussé le Tribunal de Nuremberg de le condamner à mort par contumace, le reconnaissant coupable de crime contre l'humanité et crime de guerre.

Victimes

En tant qu'accusé au procès Nuremberg, ce sont l'ensemble des crimes du nazisme qui lui sont reprochés, la préparation de la guerre , la déportation et l'extermination des juifs (plus de 6 millions de morts), et les crimes sur les populations civiles et militaires des pays occupés.

Peine

La disparition de Bormann lui évitera donc la peine capitale que le procès de Nuremberg avait prévu.

Références

Liens: Livres Ladislas Farago, Le Quatrième Reich. Martin Bormann et les rescapés nazis en Amérique du Sud, Films Les dossiers secrets du nazisme : Joseph Mengele, Martin Bormann / film de Dan Setton. Liens vidéo Martin Bormann-The shadow man (documentaire en anglais) http://www.trilulilu.ro/alonewolf/8e95e858a7f67c