La Bestia

Luis Garavito

Naissance : 25/01/1957

Nationalité : Colombie

Profession

Garavito avait seulement cinq ans de scolarité lorsqu’il a quitté la maison à 16 ans, travaillant d'abord comme un commis de magasin, puis comme vendeur de rue d’icônes religieuses et de cartes de prière.

Infractions et Crimes

En 1999, «La Bestia» (La Bête) admis avoir violé et assassiner près de 140 garçons âgés de 6 à 16 ans. Il a été reconnu coupable de meurtres supplémentaires, soient 138 au total et l’enquête est toujours ouverte pour au moins 34 victimes, plus basée sur des preuves et restes squelettiques trouvés partout en Colombie.

Mode Opératoire

Il attirait les enfants en trompant leur confiance grâce à des offres d'argent pour des petits boulots, des bonbons ou de la drogue. Tous les enfants ont été ligotés, vicieusement torturé, violé avant d’être tué en leur tranchant la gorge ; plusieurs ont été décapités complètement. Garavito a précisément dirigé les enquêteurs de police sur les tombes de plus de 170 victimes, englobant une grande partie de Columbia. Les enquêteurs pensent que Garavito est responsable de plus de 300 morts au cours des années précédent sa capture. En effet, le 30 Octobre 1999, la Colombie annonçait que Luis Alfredo Gavarito avait avoué avoir violé, torturé et tué 140 enfants dans une folie meurtrière qui a duré plus de cinq ans. "Luis Alfredo Garavito a admis l'assassinat d'environ 140 enfants dont nous avons jusqu'ici trouvé 114 squelettes» déclara le procureur en chef Alfonso Gomez lors d'une conférence de presse. Un carnet de dessin à été retrouvé dans sa poche, et, lors d’une confession de plus de quatre heures, il a montré au juge et au psychologue qui l’interrogeait, son palmarès. Sur son carnet 140 lignes ont été retrouvé, chacune symbolisant un enfant assassiné. Les corps mutilés des victimes en majorité des hommes âgés entre huit et 16 ans ont été découverts dans près de plus de 60 villes dans au moins 11 des 32 provinces de la Colombie. "Les corps ont été décapités et portaient des signes de ligotage et de mutilation», a déclaré le Procureur Monsieur Gomez. L'enquête nationale a été déclenchée suite à la découverte de 36 cadavres en décomposition près de la ville de Pereira, en 1997. A l'époque les enquêteurs ont dit que les enfants ont pu être assassinés dans un rituel de magie noire. Les autorités ont également considéré le nettoyage social, le trafic d'organes ou le chaos pédophile comme des raisons de cette boucherie. La plupart des tueries ont eu lieu dans l'État occidental de Risaralda, et sa capitale, Pereira. Quarante et un corps ont été retrouvés à Pereira et 27 autres ont été retrouvés dans les pays voisins Valle de Cauca.

Victimes

De jeunes garçons entre 6 et 16 ans.

Peine

Après une enquête de 18 mois, Garavito a été arrêté dans la ville de Villavicencio dans les plaines orientales, entrain de tenter de violer un enfant. Garavito a été capturé le 22 avril 1999. Il a avoué le meurtre de 140 enfants. Cependant, l’enquête est toujours en cours pour l'assassinat de 172 enfants dans plus de 59 villes en Colombie. Il a été reconnu coupable dans 138 des 172 cas, les autres sont en cours. Les peines pour ces 138 cas ajouté aux 1853 années et 9 jours. En raison des restrictions des lois colombiennes, cependant, il ne peut pas être emprisonné pendant plus de 30 ans. En outre, parce qu'il a aidé les autorités à trouver les corps, sa peine a été réduite à 22 ans.