Karl Dönitz

Naissance :

Nationalité : Allemagne Nazie

Profession

Amiral de la marine allemande.

Infractions et Crimes

Crime de guerre.

Mode Opératoire

Comme Raeder il effectue la première guerre en tant qu'officier et il est fait prisonnier par les anglais. Une fois libéré, il prône le développement d'une flotte sous marine qui pourrait affaiblir considérablement la puissance de la Royal Navy. N'ayant jamais adhéré au parti nazi Karl Dönitz n'en était pas moins un admirateur fanatique d'Hitler. Durant la guerre c'est lui qui dirige les sous marins allemands (U-Boot) et il estime qu'avec un certain nombre des derniers U-Boot il pourrait mettre sur la touche le Royaume Uni. Ainsi il crée la stratégie dite de meute et son prestige militaire est fortement reconnu, après avoir coulé un grand nombre de navires de convoi dans l'atlantique, allant jusqu'à longer les cotés américaines. En 1942 il remplace son supérieur hiérarchique Erich Raeder au poste de commandant en chef de la Kriegsmarine, et devient Grand Amiral. Bien que la guerre commence à prendre un tournant défavorable il fait continuer la construction et l'amélioration des ses sous marins qui deviennent les plus avancés du monde. C'est durant ces batailles navales frénétiques que Donitz avait donné l'ordre à ses marins de ne pas en secourir les survivants et parfois de les abattre. Après le suicide d'Hitler, qui le nomme son successeur dans son testament Donitz emploie les jours avant la capitulation à évacuer les troupes de l'Est par bateau pour qu'elles se rendent plutôt aux occidentaux. Chef d'un éphémère gouvernement (gouvernement de Flensbourg.) il cherchera également à tout prix à conclure une paix séparée avec ses derniers, peine perdue. Il sera finalement arrêté le 23 mai en même temps que ses ministres Alfred Jodl et Albert Speer, et porté devant le Tribunal de Nuremberg pour crime de guerre (il fut l'un des rares à ne pas être accusé de crime contre l'humanité).

Victimes

De même Raeder est accusé d’avoir fait couler des navires marchands alliés ou neutres, et d’avoir donné l’ordre de ne pas en secourir les survivants, voire de les achever. Au total plus de 70 000 marins alliés (militaires et marchands) périrent dans l'Atlantique.

Peine

Dönitz se défendit en prouvant que les américains avaient eu recours au même procédé, à savoir de ne pas sauver les marins survivants. Ces éléments étaient appuyés par une lettre de l'Amiral américain Nimitz. Il fut tout de même condamné à 10 ans de réclusion à la prison de Spandau. Il mourut d'une attaque en 1980.

Références

Liens - Documentaire sur la bataille de l'atlantique (en anglais, production de la BBC) The Battle Of The Atlantic - 01 - The Grey Wolves http://www.youtube.com/watch?v=w9H1pRBtvZg&feature=related http://www.youtube.com/watch?v=yHN_rgsrJog&feature=related http://www.youtube.com/watch?v=w2qPgTO5JM8&feature=related http://www.youtube.com/watch?v=DNTEszoVzXU&feature=related The Battle Of The Atlantic - 02 - Keeping Secrets http://www.youtube.com/watch?v=bx_IT_2HCgY&feature=related http://www.youtube.com/watch?v=IiJfa83CYSo&feature=related http://www.youtube.com/watch?v=wQCIamKYp48&feature=related http://www.youtube.com/watch?v=oG4fc4ZGFhc&feature=related The Battle Of The Atlantic - 03 - The Hunted http://www.youtube.com/watch?v=2l7Wrs3K6M0&feature=related http://www.youtube.com/watch?v=mVdS1SBoaJk&feature=related http://www.youtube.com/watch?v=Wl33gvgUK-o&feature=related http://www.youtube.com/watch?v=kH-Qwb85Tg4&feature=related Livres - John Costello,La Bataille de l'Atlantique, Albin Michel, 1994 - Peter Patfield, Dönitz et la guerre des U-Boote (16 septembre 1891-24 décembre 1980),Pygamillion, 2008 - Brézet, François-Emmanuel, Dönitz le dernier Führer, Perrin 2011