Josef Mengele

Naissance : 16/03/1911 – Décès : 07/02/1979

Nationalité : Allemagne Nazie

Profession

Docteur.

Infractions et Crimes

« crimes de guerre »

Mode Opératoire

L'un des trois fils d'un riche famille industrielle, Josef Mengele rejoint l'association paramilitaire « casque d'aciers » à 19 ans puis les SA en 1933, date à laquelle il s'inscrit également à l'université de médecine de Francfort. Il obtient son doctorat en 1938 et il entre alors dans la SS. Il sera alors amené à diriger le laboratoire de l'institut de Biologie Héréditaire et d'Hygiène Raciale de Francfort. Ces convictions raciste se basent sur des conclusions scientifiquement absurdes de thèses nazies, dont la sienne, portant sur la supériorité biologique de la race aryenne. En 1940 il est incorporé comme médecin militaire et reçoit en 1943 une blessure sur le front russe. Décoré, il est ensuite affecté au camp de concentration d'Auschwitz. Il participe au tri des détenus valides et ceux (femmes, enfants, vieillards) destinés à la chambre à gaz lors de leur arrivée au camp. En tant que médecin du camp il sélectionne également les malades qui doivent être tués, parfois sur des critères complètement hasardeux (cicatrices, taille des enfants...). Mais il profite surtout de son poste au camp d'Auschwitz pour continuer ses recherches scientifiques, en utilisant des cobayes humains qu'il a à portée de mains. Il va en particulier travailler sur les jumeaux. Il se livre sur eux à diverses expériences, pour tenter de percer le secret des jumeaux pour pouvoir multiplier la « race aryenne », dans un délire de plus en plus grand qui occulte les résultats des expériences, complétements inutiles. Sur la centaine de jumeaux victimes des expériences, seulement sept en survécurent. Il travaille aussi sur la maladie de Noma, et se livre alors à des castrations, des stérilisations au rayon x de jeunes tziganes (se soldant souvent par la mort), des tentatives de changement de sexe et autres atrocités, que quelques survivants ont pu décrire1. Début 1945, alors que les russes avancent, il quitte le camp et rejoint sa famille, sans être inquiété pendant plusieurs années. Mais en apprenant que son nom a été cité par des rescapées ou des geôliers lors des procès pour crime de guerre, il comprend que les américains vont se mettre à sa recherche. Il décide de partir de l'Allemagne et rejoint Buenos Aires en 1952. Il y vit tranquillement, en changeant parfois de nom, se permettant même en 1959 de retourner dans sa ville natale pour assister aux obsèques de son père. Un mandat d'arrêt est enfin émit en 1959 mais l'Argentine refuse d'abord son extradition. Alors que les agents israéliens tentent de l'enlever et que l'Argentine se convainc à l'extrader, le docteur sera introuvable pendant plusieurs années, puis se terre au Paraguay grâce à sa nouvelle nationalité. Il mourra d'une attaque cardiaque en se baignant au Brésil en 1979.

Victimes

« l'ange de la mort » aurait tué plusieurs centaines de personnes lors de ces expériences

Peine

Le docteur, malgré les efforts des autorités internationales (et grâce à la complaisance des dictatures sud -américaines ou bon nombre de nazis se sont réfugiés), restera impuni de ses crimes après 34 années de fuite.

Références

Liens Documentaire sur le Docteur Mengele: http://www.dailymotion.com/video/x5ffok_mengele-le-rapport-final-1-3_news http://www.dailymotion.com/video/x5ffke_mengele-le-rapport-final-2-3_news http://www.dailymotion.com/video/x5ffcl_mengele-le-rapport-final-3-3_news Documentaire sur les jumeauw de Mengele http://www.dailymotion.com/video/x5ffcl_mengele-le-rapport-final-3-3_news Témoignage d'Otto Klein, un des jumeaux rescapés du Docteur Megele http://www.memorialdelashoah.org/q_conference/popConference.do?id=33 Livres Ouvrage de Jorge Camarasa qui prétend que le docteur Mengele aurait continué ses expérimentations sur les jumeaux dans des petits ghettos d'amérique du sud: Jorge Camarasa, Le mystère Mengele : Sur les traces de l'Ange de la mort en Amérique latine, Broché, 2009. Le journal de Mengele (ouvrage en anglais): Mitchel James, The Mengele Journals, Vanguard Press, 2009 Films Film sur la chasse au nazis en amérique du sud, dans lequel apparaît le personnage du docteur Mengele Ces garçons qui venaient du Brésil (1978) de Franklin J. Schaffner