Le tueur au bain d’acide 

John George Haigh

Naissance : 24/07/1909 – Décès : 10/08/1949

Nationalité : Angleterre

Profession

C’était un escroc, qui se faisait passer pour un juriste.

Infractions et Crimes

Meurtres.

Mode Opératoire

Dans le cadre de ses lectures, il tomba sur l'expression latine Corpus Delicti (que l'on peut traduire du latin par « corps du délit »), qualifiant l'essence même du délit, dont l'accusation doit prouver l'existence. Haigh ne connaissait guère le latin et encore moins le droit : il crut que cette expression désignait de manière tout à fait littérale le corps, et en conclut que nul ne pouvait être convaincu de meurtre si l'on ne retrouvait pas le corps de la victime. C'est pourquoi il dissolvait le corps de ses victimes dans une solution d'acide sulfurique concentrée après les avoir tuées avec un révolver ou des coups à la tête. Son mobile était d’élaborer le crime parfait. Il avoue avoir bu le sang de ses victimes.

Victimes

6

Peine

Condamné à mort et exécuté par pendaison en 1949.