Le sniper de Washington

John Allen Muhammad

Naissance : 31/12/1960 – Décès : 10/11/2009

Nationalité : Etats-Unis

Profession

Vétéran de la guerre du Golfe, il rejoint les gardes nationaux de l’Oregon.

Infractions et Crimes

Meurtres.

Mode Opératoire

John Allen, âgé alors de 42 ans, commit treize attaques, qui se soldèrent par la mort de dix personnes, en l'espace de trois semaines en octobre 2002. Les 2 survivants sont une femme de 40 ans et un enfant de 13 ans. Ils tuaient sans distinction d'âges ou de couleurs de peau, choisissant leurs victimes au hasard, le plus souvent dans des stations-services ou sur des parkings de centres commerciaux. Ces derniers tiraient à partir d'une Chevrolet Caprice dont Muhammad avait aménagé le coffre en créant une ouverture permettant au tireur (John Allen ou Malvo) de s'allonger à l'intérieur, de repérer sa victime et de faire feu, sans être vu, et sans laisser de traces. Ainsi John Allen n'a jamais été repéré par aucun témoin et aucune douille ne fut jamais retrouvée à l'exception d'une laissée intentionnellement. Il avait aussi laissé une carte de tarot, celle de la mort, où il avait écrit « Call me God » (« Appelez-moi Dieu »). L'arme utilisée était un fusil semi-automatique de marque Bushmaster AR-15 et de calibre .223 (une version civile du M16). Muhammad disposait également d'une lunette de visée ainsi que d'un trépied servant à stabiliser l'arme.

Victimes

10

Peine

Condamné en 2004 à la peine de mort, il sera exécuté par injection létale en 2009.