Huang Yong

Naissance : 18/11/1974 – Décès : 26/12/2003

Nationalité : Chine

Profession

Ancien militaire, ouvrier agricole.

Infractions et Crimes

Meurtres - Tentatives de meurtre

Mode Opératoire

En Septembre 2001, alors qu'il avait 27 ans, Huang Yong fréquentait les salles d'arcades et les cyber-cafés dans le but d'attirer dans son appartement de jeunes gens majoritairement d'originaires du milieu rural. Suivant le mode opérateur d’un véritable prédateur, il leur faisant miroiter diverses choses (une recommandation pour un travail, des financements pour leurs études ou pour des activités touristiques). L'un de ses mensonges favoris était de leur faire croire qu'il travaillait sur la programmation d'un nouveau jeu vidéo appelé « Dieu et le cheval d'arceau intelligent ». En effet, il avait construit dans sa cave un appareil baptisé « le cheval d'arceau intelligent » qui malgré son allure anodine de machine à faire des nouilles lui permettait d'immobiliser ses victimes en les y attachant puis de les torturer jusqu'à qu'elles meurent d'asphyxie. Après les avoir drogué et étranglé jusqu'à la mort à l'aide de son instrument de torture, il les violait, enterrait leurs corps à proximité de sa résidence et gardait leurs ceintures en guise de trophées. Huang Yong a déclaré lors de son procès que s’il ne s'était attaqué qu'à de jeunes hommes, c'est parce que s'il avait tué des femmes, il n'aurait pas pu se considérer comme un « héros » et il ajouta que les hommes plus âgés étaient trop méfiants pour justifier l’âge de ses victimes.

Victimes

17 adolescents de sexe masculin tués entre septembre 2001 et 2003, cependant on suspecte que le nombre de ses victimes s'élève à 25.

Peine

Huang Yong a été reconnu coupable des faits qui lui étaient reprochés par le Tribunal de Pingyu, dans le centre du Henan (province la plus peuplée de Chine). Il a été condamné à la peine de mort le 9 Décembre 2003 et exécuté par un peloton d'exécution le 26 Décembre de la même année. Son arrestation a été possible grâce au témoignage d'une de ses victimes, Zhang Liang, un garçon de 16 ans que Huang Yong avait attiré dans son appartement après lui avoir promis un travail, mais qui réussit à échapper au triste sort que son agresseur lui avait réservé en s'échappant après que ce dernier lui ai déclaré : « J'ai tué 25 personnes. Tu es le numéro 26 » pendant qu'il tentait de l'étrangler.

Références

Liens : Photographie : Livre : Tueurs en série chinois, Livres Groupe, Books LLC, 1er juin 2010.