Emile Louis

Naissance : 21/01/1934

Nationalité : France

Profession

Chauffeur de bus, puis conseiller municipal et retraité lors des procès.

Infractions et Crimes

Viols, tortures et actes de barbarie et assassinats.

Mode Opératoire

Condamné à plusieurs reprises pour le délit d’attentat à la pudeur, Emile Louis sera mis en cause dans l’affaire des disparues de l’Yonne, il était leur chauffeur. Il a reconnu les faits avant de se rétracter. Il s’agit de 7 jeunes filles déficientes mentales qu’il aurait violées avant de les assassinées. Son ex-femme l’accuse de viol accompagné de tortures et actes de barbarie et de viol sur sa fille née d’une première union, faits commis dans les années 1990. Sa propre fille l’accuse également de viols. Il a également pu être impliqué dans d’autres affaires mais les preuves manquent. Selon les psychiatres, toutes ces infractions seraient dues à des pulsions sexuelles violentes qu’il n’aurait jamais su contenir.

Victimes

10

Peine

Condamné le 26 mars 2004 à 20 ans de réclusion criminelle pour viols accompagnés de tortures et actes de barbarie sur son ex-femme et de viols sur sa belle-fille. La Cour d’appel des Bouches-du-Rhône, le 14 octobre 2005 confirme cette décision et augmente la peine à 30 ans de réclusion criminelle. Le 25 novembre 2004, la Cour d’assises de l’Yonne le condamne à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 18 ans pour les viols et assassinats des 7 disparues de l’Yonne. Condamnation confirmée par la Cour d’appel de Paris en juin 2006. Actuellement incarcéré à la maison centrale d’Ensisheim.