Daisy Louisa C. De Melker

Naissance : 16/12/2018 – Décès : 30/12/1932

Nationalité : Afrique du Sud

Profession

Infirmière.

Infractions et Crimes

Meurtres

Mode Opératoire

Daisy De Melker est issue d’une fratrie de douze enfant, à l’âge de 12 ans elle partie vivre avec deux de ses frère et son père en Rhodésie (actuel Zimbabwe), elle retourna en Afrique du Sud à l’âge de 15 ans pour travailler en tant qu’infirmière. Elle fit différents séjours en Rhodésie et y rencontra Bert Fuller avec qui elle devait alors se marier. Cependant son premier conjoint va trouver la mort le jour de leur mariage en octobre 1907. Un an et demi plus tard elle épousa William Alfred Cowle, âgé de 36 ans alors qu’elle en avait 23 et eu cinq enfants : des jumeaux qui décédèrent en bas âge, un troisième qui succomba à un abcès au foie et un quatrième qui mourut à l’âge de 15 mois. Au final seul Rhodes Cecil, le dernier de la fratrie, survécu. Elle empoisonna son époux qui décéda peu de temps après. Elle se remaria trois ans plus tard avec Robert Sproat, de dix ans son aîné, qui décéda dans les mêmes circonstances que William Cowle, à la différence que Robert Sproat avait survécu à son premier empoisonnement. A chaque fois l’objectif de Daisy De Melker était de toucher l’héritage de ses époux. Elle épousa un troisième homme, plombier comme les deux premiers mais qui sera quant à lui épargné. Ce ne sera pas le cas de son fils unique qu’elle assassinera en mélangeant de l’arsenic avec le café qu'elle lui préparait chaque jour. Il n’existe cependant pas de certitude sur le motif de ce dernier crime. En effet deux théories sont présentes. La première, basée sur l'âge de Rhodes Cecil à savoir 20 ans expliquerait le passage à l'acte de Daisy De Melker par l'obligation qui lui incombait de donner à son fils, dès qu'il eut atteint l'âge de 21 ans, sa part d'héritage. Quant à la seconde, elle se base essentiellement sur les sentiments de Daisy De Melker, qui souffrait d'un manque d'affection de la part de son fils.

Victimes

Ses deux époux et son fils.

Peine

A la suite d’une enquête de police, Daisy de Melker fut arrêtée puis jugée et enfin condamnée à la peine capitale. Elle fut exécutée par pendaison le 30 décembre 1932 en Afrique du Sud. Elle est la deuxième femme à avoir été pendue en Afrique du Sud.

Références

Film : Un mini téléfilm lui a été consacré en 1993 (réalisé par Annie Basson) Comédie musicale : Une comédie musicale « Daisy bien pendue » retraçant son histoire a été produite en septembre 2005.