Bai Baoshan

Naissance : 30/11/1957 – Décès : 06/05/1998

Nationalité : Chine

Profession

Sans emploi.

Infractions et Crimes

Cambriolages - Meurtres

Mode Opératoire

Bai Baoshan a commis bon nombre de cambriolages et de meurtres de Beijing à la région de Xinjiang. En mars 1996, après avoir attaqué une sentinelle et ainsi volé un pistolet semi-automatique, il utilise l’arme pour commettre un homicide et blesser volontairement six personnes dont quatre officiers de police. Bai Baoshan est également suspecté d’avoir assassiné un fournisseur de cigarettes, toujours à Beijing, lors d’un cambriolage qui aurait mal tourné. Selon les autorités chinoises, il semble que Bai Baoshan ait ensuite voyagé jusqu’à la province de Hebei où il aurait de nouveau attaqué une sentinelle, commettant un nouvel homicide et prenant la fuite avec un fusil automatique. Il se serait, par la suite, rendu à Urumqi, capitale du Xinjiang, où, avec l’aide d’un complice, il aurait commis 10 homicides dont des gardes du corps, des civils et des personnes dépositaires de l’autorité publique. Ils auraient également volé la somme de 1.5 millions de Yuan. Bai Baoshan a ensuite tué son complice afin de s’enfuir avec le butin.

Victimes

14 personnes dont une majorité de policiers en 1996 et 1997

Peine

Bai Baoshan a été arrêté le 16 octobre 1997 par la police de Beijing. Il a été reconnu coupable des faits qui lui étaient reprochés, condamné à la peine de mort et exécuté le 6 mai 1998 d’une balle dans la nuque dans la région de Xinjiang.